Jeune Loup

Jeune Loup
"Un cri court dans la nuit"

Pacoje Radio

Radio partenaire (spéciale mixtapes) montée par des anciens membres de la défunte TFC Radio.

­

Appli' portable (gratuit) : https://play.google.com/store/search?q=pacoje+radio&c=apps

Blog officiel : http://pacojeradio.eklablog.com/

Blog dl K7 : http://k7pacoje.blogspot.fr/

vendredi 8 mai 2015

9. Les "clashs" dans le HH : quand les médias jettent de l'huile sur le feu [Billet d'Humeur #2]






            Une semaine seulement après ce sacro-saint 1er mai aux yeux des travailleurs que je m'y remet. Et, pour rester dans ce cadre revendicatif, moi aussi pour le coup tel un Emile Zola*1 : << J'Accuse >>.

1* Euh le mec quoi !

"Au calme."

            Le titre ici est déjà éloquent. Si mon dernier article traitant de médias était plutôt positif*2 là nous en serons définitivement très loin. Bien que je savais (et "acceptais") pertinemment que les médias pouvaient, malgré eux*3, contribuer à malheureusement pérenniser de manière maladroite ces clash en en diffusant les tenants et les aboutissants, j'ai pour cette fois vraiment bondi de mon siège.

2* http://jeune-loup-tfc.blogspot.fr/2015/04/7-oasis-source-doperation-mediatique.html

3* Du moins la plupart du temps selon moi.

            En effet ceci étant d'habitude propre aux grands médias essentiellement, bien plus prompt à traiter des travers du rap*4 il est vrai que du travail fourni par les acteurs du mouvement ... Seulement je ne leur en ai jamais tenu rigueur outre-mesure.

4* Cf le clash Rohff / Booba, ayant littéralement inondés d'articles (plus ou moins intéressants) les catégories ''musique'' voire faits divers (s'en référer à mon précédent billet d'humeur notamment qui en fait mention : http://jeune-loup-tfc.blogspot.fr/2015/04/rohff-du-sale-et-de-lindecence-billet.html ).

            Eh oui là-dessus je dois persister / signer et avouer que je suis assez tolérant, bien qu'étant parfaitement conscient de la mauvaise image du rap qui peut en être par conséquent faite. Cela fait quelques années déjà que j'ai décidé de ne plus me cantonner (m'enfermer) dans un sectarisme consistant au refus intégral de voir parler de rap des personnes qui n'en seraient pas de grands connaisseurs pour autant.

            Seulement ici la limite à été clairement dépassée. Ainsi un média qui ne méritera même pas ici que je le cite, a donc éhontément verser de l'huile sur le feu dans le cadre de la question "vendeuse" des clashs dans le rap français.

            Avant toutes autres explications écrites un échantillon audio d'abord pour vous éclairer :

Interview Kozi sur Gradur (début 2015) 



            Qu'en ressortira-t-il aux premiers abords ? Le rappeur Kozi parle donc de ses relations détériorées avec son pair Gradur, dont il fut l'un des acteurs ayant permis de porter à la lumière ce dernier. Quand bien même les questions*5 aient orientées ceci, voire que la rencontre avec le(s) "journaliste(s) ne se soit centré que là-dessus, encore soit. Par contre c'est le commentaire écrit l'accompagnant*6 qui me mis hors de moi !


5* Que nous ne pouvons pas écouter ayant été coupées au montage final, rien de négatif en soi ayant assez courant pour "fluidifier" le rendu.

6*
Le fichier audio que je vous fournis étant en fait issu d'une vidéo, vous priant au passage de bien vouloir m'excuser quant à la qualité sonore médiocre, propre à la vidéo originelle (même sur ça ils auront pas réussis à ne pas abuser ...)
            En effet il est dit sans détour dans cet article que les deux rappeurs, après avoir liés certains liés amicaux désormais sont (tindindin !) :


Avec en plus la typographie authentiquement en gras dans le texte je vous prie !


            10 000 FOIS NON !!! Si dans ses propos les plus explicites Kozi ici parle effectivement de "conflit" (2:44) il relèvera pour autant totalement exagéré (et malvenu de surcroit) d'utiliser là ce terme si fort en extrapolant ainsi les propos tenus !

            Sérieusement où est le respect qu'en est-il de la déontologie journalistique ? De l'éthique médiatique*7 ? Il est fort à parier, que c'est ce genre d'usage insidieux notamment qui participe de l'ambiance délétère du Hip Hop français (toutes proportions gardées du reste bien sur).

7* Utopie quand tu nous tiens ...

"J'avoue abusé !"

            C'en est tel, que le dit article, consistant en de simples citations du rappeur accompagnées de commentaires bancals (technique également récurrente dans le milieu) pourrait être en définitive simplement résumé ainsi :


           Ceci n'aura d'ailleurs pas été sans me faire penser à cet article satirique*8 de l'internaute relativement reconnu Anne Aunimousse*9 :

8* Sois-disant du moins.

9* Concernant la raison pour laquelle je lui fais mention explicitement c'est que contrairement au média précédent je lui reconnais malgré tout des créations très inspirées (et je pense fortement, au vu de ses différentes réalisations, qu'elle est d'autre part une réelle connaisseuse du milieu rap).



Anne Aunimousse qui nous servirait donc de la malbouffe ... Comme tout un symbole ?


           Je reprocherai à cette dernière (ce dernier ?) le fait de produire ainsi des articles trop balourds pour le peu qu'ils puissent être drôle ... De surcroit pouvant être à l'origine de méprise malheureuse, comme ce désormais fameux billet dépeignant un Future dénigrant Kaaris au possible. Car au delà même du fait du caractère douteux de l'article, c'est, plus encore le fait que celui-ci se soit vu largement cité et reproduis*10 qui dégoute au plus haut point*11 ...

10* http://www.voluncorp.com/news-article-720-future-se-moque-de-son-featuring-avec-kaaris.aspx
       http://www.wikups.fr/future_regrette_son_featuring_avec_kaaris/e/411983
       http://www.hellocoton.fr/future-regrette-son-featuring-avec-kaaris-14671658


11* Notez bien que sans même ces médias tiers ne daignent visiblement vérifier ou faire concorder leur source ... Tout simplement lamentable. Certains seront par ailleurs épinglés à cet égard et obligés de poster un erratum en guise d'excuse.

            L'histoire sera par ailleurs telle que l’intéressé lui-même contredira plusieurs fois la chose en interview*12.

12* https://youtu.be/fBpQO9RdugY?list=WL&t=880
       https://youtu.be/MDoEodV3DaQ?list=WL&t=602
       https://youtu.be/cF7-3_NjssA?list=WL&t=392


           Pour ce qui peut la concerner cela m'étonnera peu, l’intéressée se réclamant de fait elle-même de "l'école Cardet"*13 dans le cadre de ce billet de défense qui, finalement, ne remet en aucun cas en cause les faits très justement reprochés également ici par le site Captchamag ...

13* Je reviendrai sans doute plus tard sur son ouvrage polémique "L'effroyable imposture du rap".

          Concernant le fait de parler de véritable "médias" en tant que tels, c'est tout simplement parce que ses structures, qu'elles l'assument ou non, (désormais) possèdent de facto une réelle force de médiation, et donc d'influence. Et comme il le sera finalement si bien dit dans la saga Spiderman elle-même (sisi !) : << Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités >>. Nombreux sont donc ceux qui devraient en prendre de la graine ...



Dit par l'oncle Ben pour moins de solennité et plus de bienveillance.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire