Jeune Loup

Jeune Loup
"Un cri court dans la nuit"

Pacoje Radio

Radio partenaire (spéciale mixtapes) montée par des anciens membres de la défunte TFC Radio.

­

Appli' portable (gratuit) : https://play.google.com/store/search?q=pacoje+radio&c=apps

Blog officiel : http://pacojeradio.eklablog.com/

Blog dl K7 : http://k7pacoje.blogspot.fr/

jeudi 23 avril 2015

8. Kaaris : Le Rap Français à la Trap(pe)





           Au delà du fait Avant tout je dois indiquer le fait que je reviens de peu de temps d'un concert du bonhomme. Il faut savoir que je suis allé voir Kaaris dans le même esprit que si j'étais allé voir un Stallone au cinéma*1. Je ne demande alors absolument pas à assister à une réflexion fine, je souhaite juste voir du caricatural, de l'hyperbolisé à outrance, bref du lourd (dans le sens commun).

1* De là à pouvoir considérer l'appréciation de Kaaris comme un "plaisir coupable" il n'y aura qu'un pas.

             Eh bah je peux vous dire que j'en aurai eu pour mon argent et que je ne suis donc clairement pas déçu ! K2A (d'un de ses nombreux a.k.a), a de ceci de phénoménal qu'il se révèle apparaître comme un personnage extrêmement charismatique, chose qui à mon humble avis a depuis trop longtemps manqué auparavant*2.

2* Même si la tendance a changés avec l'arrivée également de rappeurs tels que : Lacrim, Gradur entre autres exemples.




             Il sera dès lors fort à parier que c'est la consistance de l'individu qui contribua d'ailleurs à son succès. Effectivement depuis son explosion médiatique fin 2012 via le feat. avec Booba sur le titre furieusement réussi << Kalash >>, en seulement 2 ans Kaaris semble s'être profondément ancré dans le monde du rap game hexagonal (ce en dépit de ventes de disques aujourd'hui moindres semble-t-il).

            Il sera par ailleurs intéressant de remarquer à quel point B2O réussira à trouver prétexte (à tort ou à raison) pour clasher celui qui, de l'appréciation globalement générale, le surpassera sur son propre morceau. Comme pour "laver l'honneur" ?

            Quoi qu'il en soit Thalsadoum (pleins de a.k.a qu'il a je vous dit) marque les esprits. La récurrence de son "Je m'en bat les couilles" sec et laconique lâché en interviews deviendra d’ailleurs rapidement culte, au point d'en devenir carrément un mème internet*3 à part entière.

3* Au point même d'avoir sa rubrique dédié et référencé : http://www.memegen.fr/memes/kaaris

Notez bien que toutes ces images ont été aisément obtenues en ne tapant simplement "que" << je m'en bat les couilles >> sur Google image sans que le mot << Kaaris >> ou autre ne soit ajouté, toutes étant apparues qui plus est dès la première page, c'est vous dire.

            Ajoutons à cela que si effectivement c'est bien le Duc qui participa de son envol, 2.7.0 Brave ("je vois des a.k.a partout :/") lui-même a su réellement réussir le coche puisque c'est dans la foulée du titre << Kalash >> (1 mois plus tard) qu'il sortira le désormais classique << Zoo >>.

<< Wesh madame t'as pas un 06 ?!? >>

            Le décor était définitivement planté et il sera peu dire d'affirmer que << K double A >> (des a.k.a  en voulez-vous en voilà j'ai déjà dit !) n'avait pas mis les petits plats dans les grands, (très) loin s'en fait. Début du clip au ralenti, Kalachnikov à la main, air menaçant, des gos, des guns, des gars, le tout dans un clip sobrement réalisé en noir en blanc, l'ambiance est lourde. Dès lors le "mythe" était né.

            Il n'en faudra pas plus pour que RisKaa (des a.k.a jusqu'à plus soif vous dis-je !) soit rapidement considéré par beaucoup comme le Chuck Norris*4 du rap français.
Kaaris sur la myxomatose simienne. Tout un programme.

            Le risque pour lui aurait été alors de se perdre dans son personnage, seulement, à 35 ans passé, celui-ci a la clarté d'esprit complète de reconnaître le caractère exagéré de ses propos dans ses musiques, pouvant pousser jusqu'au comique*5. C'est pourquoi il n'hésite pas à lui-même se définir tantôt de << personnage de manga >>*6, tantôt d'être sortit << tout droit d'un Marvel >>*7. Étant parfaitement conscient également de la "force" que confère le caractère cru de ces paroles*8.

5* https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=t-9K29DS94Y#t=240

6* http://www.lesinrocks.com/2014/01/08/musique/kaaris-je-suis-un-personnage-de-manga-11457854/7* https://www.youtube.com/watch?v=61NvKsJxw_U&feature=player_detailpage#t=82


8* http://www.metronews.fr/culture/kaaris-rappe-haut-et-sale/mmju!tcTEpOaYYQWSo/


 Sinon vous saviez vous que des personnes avaient édités sur le net pas moins de 6 cartes Pokemon à l'effigie de Kaaris ? Du reste j'aime beaucoup à cet égard la présence rédigée de << Coloriages Kaaris >> et surtout de << l'éducation pour les enfants >>. Bientôt ze feat. avec en guest Oui-Oui et Adibou.

            Instrus plus que lourdes (l'équipe Therapy n'y étant surement pas pour rien), un flow monstrueux, des propos sulfureusement incisifs. En définitif concernant le rappeur même je dirai sans sourciller de manière aucune que je le considère comme l'un des meilleurs en France aujourd'hui*9.

9* Ce qui ne sera peut-être pas sans faire élever des voix de mes collègues de TFC ^^. Mais bon j'y reviendrai dans un article.

            Seulement (car encore et toujours ce satané "seulement"), le problème s'il n'est pas Kaaris est celui de ce qu'il a pu enfanté malgré lui. En effet cela nous ramène directement dans les heures sombres de notre histoire théories des "têtes dominantes et des têtes suiveuses"*10. J'envisage celle-ci comme consistant en ce que des artistes sur le devant, se voient littéralement copier dans leur technique par un nombre incroyable d'acteurs sous-jacents.

10* De mes simples propos hein ^^.

            Tous les ("anciens") amateurs de rap (français ou non) sauront tout de suite deviner de quoi je parle. Un simple rappel plus éloquant que maints propos : en 2003, apogée du collectif Mafia K'1 Fry, tous les "petits" rappaient façon Mafia K'1'F (Rohff plus particulièrement),. En 2008 Booba quasi-seul au sommet, tous les "petits" rappaient comme lui. Maintenant force est (malheureusement) de constater que tous adoptent (mal) le flow de Kaaris ...

            Car là où lui réussit à merveille, eux ne produisent comme fatalement que ce qui ressemble amèrement à une contrefaçon de qualité moindre, et ne parviennent pas en conséquence à trouver une identité musicale qui leur serait propre*11 ... Ainsi le rap français s'est-t-il dirigé vers une uniformisation à outrance. Ce vulgaire "copier-coller" musical étant parfaitement retranscrit dans cette vidéo ayant fait le buzz en ce début 2015 :

11*
En raison du climat actuel dans le Hip Hop hexagonal je ne citerai pas de noms (même si nombre d'entre vous devineront facilement de qui je veux parler).





            Quelle différence avec ces situations précédentes pourriez-vous me demander ? Eh bien j'ai comme la sale impression que cela se fait dans des proportions bien plus importantes encore. De même que << K double Rotors >> (vlà les a.k.a de partout j'ai dit !) apparaît comme l'homme fort dont le rap avait, selon moi, fort besoin ces derniers temps, le niveau général semble en incidence s'être abaissé. Comme dans une forme étrange de procédé de "vases communicants" où la qualité se serait déversé vers un seul, portant préjudice à nombre d'autre qu'elle ne rencontrerait plus.

            Ainsi depuis 2012 et la fin du "règne" de Booba en tant que "tête dominante"*12 en ce qui concerne la tendance musicale, c'est désormais << Orochimaru >> (1 000000000 de a.k.a z'avez toujours pas compris !!!) qui tient la ligne directrice de conduite artistique à adopter.

12* Même si selon moi Booba demeure toujours à ce moment le numéro 1 tout "égards rapologiques" considérés.

            A cet égard il convient cependant de "rendre à César ce qui lui appartient", d'acceptation presque commune*13, Kaaris est celui qui a effectivement "démocratisé"*14 le sous-genre*15 du rap qu'est la Trap en France. Il sera d'ailleurs étonnant de voir à quel point celui-ci aura su s'implanter chez nous tandis que le Crunk lui n'aura jamais vraiment pris et n'aura gardé que mauvaise presse*16 parmi les rappeurs français*17.

13* http://www.booska-p.com/new-kaarisa-a-a-je-me-consida-re-comme-le-meilleura-a-n45930.html

14* Bien qu’entériné par la suite par le succès de son pair Gradur.

15*
Aucune connotation négative.

16* Étant pourtant, comme la Trap, issu du style dit "Dirty South".

17* https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=VHCa-G9pYQQ#t=129


            De plus je me dois d'ajouter aussi que si l'en est le principal fer de lance à mes yeux, d'autres également talentueux et relativement connus heureusement subsistent néanmoins : Lacrim, Gradur, Joke, Niro, Dosseh, Kozi, Worms T, Siboy pour ne citer qu'eux*18.

18*
Alors là je risque de me faire limite lapider par mes collègues ^^.

<< Vous habitez chez vos parents ? >>

            Ce qui m'interroge surtout, au delà des pâles copies ambiantes, c'est que de souvenir d'auditeur rap, un sous-genre de cette musique n'a jamais été aussi prégnant (depuis la fin de la mode du style musical "East-Coast" à la Mobb Deep en tout cas). De même que le très talentueux bordelais Dajoan Melancolia clamait en 2006 que << Tout le monde rappe >>, aujourd'hui il pourrait désormais être d'usage de dire que "Tout le monde (t)rappe".





PS : au concert
j'ai bien relevé le fait que Kaaris à un moment dit << Kaaris, a.k.a Marc Aurèle >> (ayant par ailleurs déjà fait mention de cet illustre empereur romain dans plusieurs chansons*19). Vous comprenez ce que ça signifie ? QU'IL Y A UN PUTAIN DE NOUVEL ALIAS DU RAPPEUR DANS LA COLLECTION FUCK YEAH !!!

19* << L'Oeil du Mur >>
       << Magnum >> ; curieux par ailleurs que les 2 soient consécutifs à une rime avec le même mot "aquarelle".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire